vendredi 23 mars 2007

La fraude 4-1-9 ou arnaque nigériane

En 7 ans d'utilisation intensive d' Internet ,j'ai été confrontée 2 fois à cette " attaque" en règle . Il se trouve que je suis très méfiante et que j'ai senti l'arnaque . Il faut avouer que recevoir ce type de courrier est très intrigant . Un homme averti en valant 2 ,il vaut mieux lire le message suivant et rester en alerte !

La fraude 4-1-9 (aussi appelée scam 419, ou arnaque nigériane en raison de son origine) est une des escroqueries les plus répandues et les plus lucratives sur Internet
Cette arnaque a pour but d'abuser de la crédulité des gens en utilisant les messageries électroniques (courriels et téléphones portables principalement) pour leur soutirer de l'argent. Le moyen d'éviter de se faire arnaquer est d'identifier la source du message, et d'en vérifier la pertinence par comparaison sur le web. Et, surtout, il ne faut pas croire que l'on peut devenir riche facilement, en aidant quelqu'un qui vous a contacté par hasard.
Concrètement, un scam se présente généralement sous la forme d'un courrier (ou aujourd'hui d'un pourriel) à l'orthographe souvent approximative, dans lequel une personne vous explique qu'elle possède une importante somme d'argent (plusieurs millions de dollars en héritage, pots-de-vin, comptes tombés en déshérence, fonds à placer à l'étranger suite à un changement de contexte politique, etc.) et vous fait part de son besoin d'utiliser un compte existant pour transférer rapidement cet argent.
Le message demande votre aide pour ce transfert d'argent, en échange de quoi il vous offre un pourcentage sur la somme qui sera transférée. Si la victime accepte, elle devra avancer de nombreux frais (notaires, entreprises de sécurité, pots-de-vin…) avant que le transfert soit effectif, sauf que le transfert n'aura tout simplement pas lieu.

Il existe plusieurs variantes:
l'une consiste à déposer la somme sous forme de chèque de banque; soit envoyé à vous directement, soit déposé dans une succursale de votre banque par l'intermédiaire d'un complice. Un complice vous contacte alors pour récupérer l'argent, avec votre part déduite. De un à deux mois plus tard, le chèque se révèle être faux, refusé par l'établissement bancaire étranger. Votre banque retire alors la somme de votre compte. Note: votre banquier peut même aller jusqu'à vous certifier verbalement que le chèque a été accepté, alors qu'il ne l'a toujours pas été.

une autre variante:
Un transfert par Western Union vous est demandé pour envoyer l'argent. Ce type de transfert offre peu de garantie de sécurité. Même un transfert nominatif, protégé par un mot de passe, peut être retiré par n'importe qui, avec la complicité du guichetier, pourvu qu'on connaisse approximativement la date du dépôt. C'est ce qu'on appelle "advance fee fraud" en anglais ou fraude par avancement de frais.

Une troisième variante prétend provenir d'un organisme gérant des jeux de loterie et annonce à la personne ciblée qu'elle a été tirée au sort, a gagné une grosse somme d'argent et doit contacter certaines personnes pour recevoir son prix.
Les courriels dits scam proviennent surtout d'Afrique, mais aussi de différents pays d'Europe.
Le Secret Service des États-Unis estime que ce type d'escroquerie rapporte plusieurs centaines de millions de dollars US par an à ses auteurs.

Voici un exemple de courrier destiné à lancer une fraude 4-1-9 :
De:Mohamed Kone
Tel:***-********
Courriel:****@yahoo.com
Bonjour,
Je m'appelle Mohamed Kone je suis âgé de 26 ans et je vis en Côte d'Ivoire.
Malheureusement comme vous le savez mon pays traverse une période très difficile ce qui m'a contraint à fuir ma région d'habitation qui est Bouaké (dans le centre du pays). Mon père était un marchand de cacao très riche à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.
Avant qu'il n'ai été grièvement blessé par les rebelles, urgemment conduit à l'hôpital il m'a fait savoir qu'il avait déposé 5 000 000$ dans une mallette dans une société de sécurité basée à Abidjan.
A l'annonce de la mort de mon père je me suis précipité dans sa chambre dans le but de prendre tout ce qu'il avait comme document administratif, j'ai découvert le certificat de dépôt délivré par la compagnie de sécurité à mon père. Une fois arrivé à Abidjan j'ai essayé de vérifier la validité de ce document.
Le directeur de la société m'a confirmé l'existence de cette mallette dans leur établissement. De peur de perdre cet argent, je sollicite l'aide de quelqu'un afin de transférer ce seul bien que mon père m'a légué dans un pays étranger pour investir car la situation en Côte d'Ivoire est toujours incertaine.
Une fois le transfert effectué je me rendrai là-bas pour récupérer cet argent et y faire ma vie. Si vous êtes prêt à m'aider, envoyer moi vite une réponse afin que l'on puisse trouver un conciliabule. Dans l'attente d'une suite favorable recevez mes salutations et que dieu vous bénisse.
PS: N'oubliez pas de me contacter directement à mon adresse privé:****@yahoo.com
Mohamed Kone.

Il existe plusieurs centaines de variantes de ce pourriel.
Conséquences dramatiques :
Plusieurs cas de fraude 4-1-9 ont eu des conséquences dramatiques :
En juin 1995, un Américain a ainsi été assassiné à Lagos, au Nigeria, après avoir tenté de récupérer son argent.
En février 2003, un Tchèque a tué par balle un diplomate nigérian qu'il prenait pour un responsable de l'escroquerie.
En janvier 2004, un Britannique s'est suicidé suite à une dépression provoquée par une escroquerie par scam.
En décembre 2004, un Grec, victime de scam, a été kidnappé à Durban en Afrique du Sud. Une rançon a été demandée mais n'a pas été payée. Il a été mutilé puis exécuté.

Origine du terme
La dénomination 4-1-9 vient du numéro de l'article du code nigérian sanctionnant ce type de fraude.
L'origine des arnaques par courrier est bien antérieure à l'adoption généralisée de l'Internet. Le premier cas occidental d'arnaque en masse, presque industrielle, remonte à la Révolution française et a pour dénomination lettres de Jérusalem (envoi de lettres par des prisonniers).
Dès la seconde moitié du XXe siècle, des Nigérians se sont inspirés des études du siècle précédent sur les premiers réseaux d'envoi massif de courriers postaux à vocation frauduleuse. Le phénomène nigérian, à propagation rapide, fut rapidement identifié et dénoncé par les services d'État anglais et américains, ce qui a mené à sa pénalisation au Nigeria.
Internet a produit une véritable explosion de l'arnaque (à la fois en quantité et en efficacité). On observe aujourd'hui des variétés qui ne sont pas seulement limitées à l'Afrique et il semble confirmé que des escrocs de tous pays se cachent derrière ces identités inventées.
Origine du texte :Wikipédia

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis Sylviane, j'ai été victime de l'arnaque sur le site de rencontre
J'ai rencontré un homme sur un site de rencontre du nom de Roger Frousard ,et nous avons échangé nos skype pour mieux discuté
Tout allait bien entre nous, et je suis tombé amoureuse de lui, après un mois de conversation, il m'a dit qu'il partait en Afrique précisément en cote d'ivoire pour le boulot une fois dans ce pays, il a eu un problème avec la voiture de location qu'il avait loué car elle était volée alors il devait payer une amende de 5.800 dollars il m'a demander de l'aider Alors j'ai pas hésité de lui envoyez l'argent par mandat Western Union
J'ai été victime d'une arnaque et dans l'histoire j’avais perdu la somme de 148.000 - $ (dollars).
La personne qui m'a arnaqué se faisant appeler , heureusement pour moi avec l'aide d'une amie, j'ai pu porter plainte pour abus de confiance et escroqueri à l'organisation de lutte contre la cybercriminalité et grâce au commissaire CHARLES ROUSSEAU, mon voleur a été arrêté et déféré devant le parquet puis j'ai été remboursé de tout ce que j'ai perdu comme argent avec un dédommagement.
En résumé, si vous êtes victime d’une arnaque sur le net ou vous ressentez des comportements suspects, ne perdez plus une seule minute, déclarez le immédiatement et les agents de la police du net pourrons vous aider à retrouver les coupables pour que justice soit faite et ensuite vous dédommager.
vous pouvez prendre contact avec le commissaire CHARLES ROUSSEAU par écrit à l’adresse email suivante:
int.cellulegouv@gmail.com

méfiez vous de Roger Frousard, c’est un menteur et escroc

VERNA Kelly a dit…

Salut chers internautes,

Je suis Kelly VERNA, étudiante en BTS Assistant Manager à Saint-Etienne. Cette année, je dois effectuer un stage à l'étranger. J'ai donc décidé de partir à Malte avec 3 amis de ma classe. Nous avions trouvé un logement sur un groupe Facebook : "Français à Malte". Nous avions alors posté une annonce décrivant notre besoin de logement pour 2 mois : du 07 Mai au 11 Juillet 2017. Suite à cette annonce, nous avons été contacté par une femme s''intitulant "Lynn Michelle Tungate". Elle nous a proposé un logement à Malte, incluant des photos et vidéos. Suite à plusieurs échanges, nous avons signé un contrat qui est bien évidemment faux, malheureusement je l'ai remarqué trop tard. Suivant la procédure décrit dans le contrat, nous avons effectué un premier virement de 1000€ pour la caution, le 02 Mars 2017. Puis nous devions en suite régler le premier mois de la location ; 1000€. Un de mes 3 amis a effectué un virement de 250€ le 28 Mars 2017. Mes deux autres amis et moi-même devions effectuer chacune un virement de ce même montant. Soit 4 x 250€ = 1000€. Mais nous avons découvert avant qu'il ne soit trop tard, que, cette femme dénommée Lynn Michelle Tungate s'avère être une arnaque vivante. Nous avons découvert par le biais d'une amie de ma classe, à qui elle propose le même logement sous une adresse postale différente à chaque fois. Évidemment, elle change de compte Facebook pour ne pas se faire remarquer. Nous avons 2 RIB de comptes bancaires différents, le premier virement était sous le nom de "Abdulhayyu Hamisu Lawal" étant dans une banque "Deutsch Bank" à Mannheim, Allemagne. Le deuxième virement, fait par mon ami, était sous le nom de "Lynn Michelle Tungate" dans la banque "Santander Consumer Bank" à Mannheim également. Pour arrêter cette saigné nous avions donc contacté un officier de la police judiciaire qui nous a aidé à déposer une plainte au niveau de l’ORGANISATION INTERNATIONALE DE POLICE CRIMINELLE-INTERPOL spécialisée dans les dossiers de cybercriminalité et autorisée par le Décret n° 2009-1098 du 4 septembre 2009 portant publication de l’accord entre le Gouvernement de la République française et (OIPC-Interpol)qui nous a aidé à se faire rembourser. Nous ne sommes certainement pas ses premières victimes donc nous demandons à toute personne victime de contacter cette Organisation pour que justice soit faite.

Email : oipc_i@yahoo.com / oipc-i@outlook.fr

Merci pour votre lecture,

Cordialement

Georgette DEPIANELI a dit…

Bonjour chers frères et sœurs, Je me nomme Georgette DEPIANELI, je suis de nationalité Française âgée de 72 ans. J'ai le cœur serin vu que je suis touchée par une maladie. Je suis hospitalisée à Los Angeles aux Etats Unis. J'étais une opératrice économique basée en Europe dans la consommation des produits alimentaires, aujourd'hui je ne suis plus en état de faire quoique ce soit. Je n'ai malheureusement pas eu d'enfants. Selon mon Docteur, une boule de sang s'est installée dans mon cerveau et est à un niveau très avancé. Bien sûr que je ne vous connais pas, mais après une longue réflexion et à travers mes prières, j'ai pris cette décision d’écrire sur ce forum. Je veux mettre à la disposition de toute personne une somme de 1.550.000 Euros que j’offre à cette dernière un projet qui consiste à aider les enfants de la rue, les orphelins. En effet ce sont nos œuvres qui resteront quand tombera sur nous, le rideau de la mort. En mourant nous n'emportons aucun bien matériel avec nous. Les prières et la foi valent beaucoup plus que l'or. Le destin m’oriente vers vous, ce n'est pas un simple hasard. Votre destin n'est-il pas ainsi tracé par le seigneur? Toutefois, je comprendrais votre étonnement quant à ma façon de procéder. Je vous prie donc d’accepter cette offre que je veux mettre gracieusement à votre disposition contre vos prières pour moi et fait profiter les autres autour de vous. Si vous avez un cœur pour les autres comme moi, veuillez bien me contacter dans mon courrier électronique, car c'est la boite que je consulte le plus souvent. Vous utiliserez cet argent suivant les instructions ci-dessous:
1). Vous allez prendre 10% de la somme totale et payer la dîme dans une église ou Mosquée de votre choix.
2) 40% de la somme totale vous revient,
3) Utilisez les 50% restants pour les orphelinats, les veuves et les autres peuples qui ont besoin d’aides.
Faites-moi savoir si vous êtes d'accord avec mes instructions, en me répondant dans ma boite. Priez pour moi car je suis dans une situation critique.
NB: Je vous prie de m'écrire directement dans ma boite Email si vous comptez m'aider pour ce projet de Dieu.
Mon Email: georgettedepianeli@yahoo.com
Affectueusement Vve Georgette DEPIANELI

Unknown a dit…

Salut, je vous contacte sur ce forum parce que j'ai lu beaucoup d'interventions concernant les témoignages d'arnaques.

J’ai été victime d’une grosse arnaque. Le coupable derrière le profil utilisé était un homme noir africain qui s'était caché derrière la photo d'un homme blanc, il m'avait dit le 06 janvier 2018 qu'il devait se rendre urgemment en Afrique plus précisément au Mali. À son arrivée en Afrique, il m'a fait signe de vie et nous avons dialogué sur Skype pendant quelques semaines. Suite a cela, il m'a dit qu’il a été victime d’une agression et me demandait de l’aide, c’est à partir de cet instant que mon calvaire a commencé, j'ai perdu jusqu'à 31.200 euro. Compte tenu de la situation, j’ai porté plainte a la gendarmerie dans ma ville , mais RIEN RIEN RIEN , car le coupable étant en Afrique ainsi don j'ai chercher sur internet et je me suis rapproché de Mr Jean-Claude LECONTE et sont équipe qui luttent contre les arnaques sur internet en Afrique , Mr Jean-Claude LECONTE et sont équipe se sont occupé de mon dossier et de cet escroc qui se faisait passer pour un Français , cet escroc a été arrêté puis j'ai récupéré mon argent ainsi que des dédommagements.

Soyons vigilant (e) s sur internet et surtout sur les réseaux sociaux, alors si vous pensez être victime d'une arnaque, vous.
Pouvez prendre contact avec la POLICE INTERPOL et ils vous aideront à arrêter votre arnaqueur, voici leurs adresses :

ADRESSE - E-MAIL : policeinternationalplcc@gmail.com

Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils.

Melissa

Anonyme a dit…

Suite à l’appel de Paris du 12 novembre 2018 pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace un certain nombre de résolutions importantes ont été prises. Ainsi Si vous êtes victime d’infractions liées aux escroqueries (phishing, fausse loterie, utilisation frauduleuse de moyens de paiement, menaces, usurpation d’identité…),vous pouvez directement déposer plainte auprès d’un service de Police nationale ou de Gendarmerie nationale ou bien adresser un courrier au Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance compétent. Il existe également des services compétents spécialisés dans le traitement judiciaire de la cybercriminalité que vous pouvez contacter afin de leur soumettre les faits dont vous avez été victime. En outre, la Police et la Gendarmerie nationale ont toutes deux mis en place un réseau territorial d’enquêteurs spécialisés en cybercriminalité répartis par zones de compétence. Les Investigateurs en Cybercriminalité (ICC/Police) et les N-TECH Gendarmerie) reçoivent vos plaintes par e-mail à l’adresse suivante :

euro.investigat.cybercrime@gmail.com / euro.investigat.cybercrime@consultant.com

Un enquêteur spécialisé en cybercriminalité prendra contact avec vous dès réception de votre email et vous donnera les démarches à suivre pour l’arrestation de vos escrocs et la suite de la procédure judiciaire afin que justice soit rendue et que vous soyez dédommagé.

Gabriel a dit…

Moi c’est Claudia Délacuste, j'ai fait l'objet d'une arnaque sur meetic par un Laurent PAROUX qui au début me disait habiter à Auxerre dans le 89 puis au bout de quelques semaines il part en Afrique pour affaire et c'est là que mon cauchemar commence. Il m'a arnaqué d'une somme de 571.000€ mais heureusement qu'une amie m'a tenir compagnie pour ça. C’est alors que j’ai téléphoné à Interpol de france Lyon pour faire une plainte j’ai expliqué tous ce problème a Interpol de Lyon qui ma fait prendre contact avec un inspecteur générale de la police Interpol cybercriminalité en collaboration directe avec la police Interpol de france. J'ai été remboursé tout l'argent perdu suivi d'un dédommagement de 50 000€ qui m'a été offert par le gouverneur de la CEDEAO. J’ai bien eu de la chance car j’ai échappée belle a cette histoire d'arnaque alors je suis ici juste dans le but de vous faire bénéficier de cette aide précieuse. Cet escroc a été arrêté et j'ai réussie à bénéficier d'un dédommagement qui m’avait été arnaqué. Pour tout arnaques dont vous avez été victime je vous conseille de faire comme moi en prenant contact avec le service Interpol.
Voici le contact mail de l'inspecteur qui m’a aidé :

lieutenant.georges.muller@outlook.fr

Contacter ce monsieur pour votre bien.

Unknown a dit…

Selon un rapport du groupe américain de sécurité informatique publié en avril 2014 cité par l’AFP, la France, l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse ont été les pays les plus touchés par la cybercriminalité. Les cybercriminels tirent avantage des vulnérabilités liées aux logiciels, aux matériels et aux comportements humains en ligne. Ils cherchent, entre autres, à usurper les renseignements personnels et commerciaux en recourant à la fraude et à l’extorsion. Les cybercriminels qui ciblent les pays de l’Europe mènent leurs activités à l’échelle mondiale, souvent depuis des zones hors d’atteinte des organismes européens d’application de la loi. En phase de la Stratégie internationale de cybersécurité, le gouvernement français crée l’Unité Nationale de Coordination de la Lutte Contre la Cybercriminalité (UNCLCC). Cette unité a pour rôle d’assurer la coordination des enquêtes sur les dossiers de cybercriminalité en France, de collaborer avec des partenaires à l’échelle internationale surtout en Afrique. Elle permet également aux citoyens français et aux entreprises de signaler les cybercrimes grâce au Centre Antifraude qui est sous la direction du Ministère Public. Les techniciens en criminalistique sont affectés dans toutes les Brigades Départementales de Renseignements et d’Investigations Judiciaires (BDRIJ). Ces techniciens en collaboration avec les gendarmes doivent s’adapter à l’évolution rapide des dossiers de cybercriminalité et des délits informatiques. Si vos comptes bancaires ou vos cartes de crédit font l’objet d’un cybercrime, ou que vous faites l’objet d’une quelconque arnaque, alors n’hésitez pas à déposer une plainte en ligne à la BDRIJ et prenez soin de conserver le numéro du rapport pour référence ultérieure.
Adresses : brigadesdepartementales@gmail.com / unclcc-bdrij@outlook.fr
NB : Dès que vous les contactez, ils vous redirigeront vers les adresses professionnelles afin que les échanges soient sécurisés.

Marie Carmen a dit…

Je suis victime d’une arnaque de rencontre et une personne ayant venu a mon aide suivez mon témoignage

Emails : interpol.victimearnaque@gmail.com

je me prénomme Marie Carmen j’ai été victime d’arnaque de rencontre en Afrique au prix de 30.000€
c’était un homme au nom de Michel montagnier que j’ai rencontrer sur internet sur Darling.fr. Nous avons sympathiser via skype, via whatsapp puis quelques temps après il m’a dit qu’il se rendait en afrique pour le travail car il travaillait dans l’immobilier, on a toujours garder contact au point où je suis tombé amoureuse de ce dernier et lui aussi, après deux semaines passées dans ce pays en Afrique il ma demandé de lui donner la somme de 5000€ car sa voiture de location était une voiture volé et on l’avait appréhendé avec de l’or il avait besoin de cette somme que je lui ai versé, la semaine d’après il venait de se faire agresser il lui fallait encore de l’argent et encore jusqu’à se que je sois totalement ruinée et je me suis rendu conte que c’était de l’arnaque puisse qu’il n’arrivait jamais en France car a chaque fois il rejetait le voyage. j’étais abattu, déboussolée, je n’avais plus goût à la vie car tout mes proches m’en voulaient. Dès lors j’ai fait la connaissance d’un inspecteur de police monsieur Jean Lambert qui est un agent de la police Interpol, grâce a une amie, et il m’a beaucoup aider a mettre la main sur ses individus mal intentionné et j’ai eu confiance en moi même puis j’ai été remboursé de toutes mes pertes avec un dédommagement parce qu’il a usé de son pouvoir en étant en collaboration avec d’autres pays.Alors si vous avez été arnaqué sur la toile d’une : grosse somme d’argent, d’achats non conformes à la photo, de virement bancaire, de chantage sur le net, de faux maraboutage et faux compte PayPal, de fausses histoire d’amour pour soutirer de l’argent, de vente de voiture, de gay et lesbienne et de faux tirage a la loterie etc….., si vous le contacté, il trouvera facilement vos escroc et une fois qu’ils seront arrêtés, vous serez rembourser de tous vos frais suivi des frais de dédommagement ou n’importe quelle organisation contribuant à l’insécurité sur votre territoire via Internet quelques soit veuillez contacter l’inspecteur monsieur Jean Lambert sur son adresse mail suivant ils pourront vous aidez alors je vous donne leur adresse afin que justice vous soit rendu. je vous rassure qu’ils ont été vraiment intelligent et aussi efficace .

Emails : interpol.victimearnaque@gmail.com

Cordialement a vous Mme Marie Carmen

UNCLCC-BDRIJ a dit…

Selon un rapport du groupe américain de sécurité informatique publié en avril 2014 cité par l’AFP, la France, l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse ont été les pays les plus touchés par la cybercriminalité. Les cybercriminels tirent avantage des vulnérabilités liées aux logiciels, aux matériels et aux comportements humains en ligne. Ils cherchent, entre autres, à usurper les renseignements personnels et commerciaux en recourant à la fraude et à l’extorsion. Les cybercriminels qui ciblent les pays de l’Europe mènent leurs activités à l’échelle mondiale, souvent depuis des zones hors d’atteinte des organismes européens d’application de la loi. En phase de la Stratégie internationale de cybersécurité, le gouvernement français crée l’Unité Nationale de Coordination de la Lutte Contre la Cybercriminalité (UNCLCC). Cette unité a pour rôle d’assurer la coordination des enquêtes sur les dossiers de cybercriminalité en France, de collaborer avec des partenaires à l’échelle internationale surtout en Afrique. Elle permet également aux citoyens français et aux entreprises de signaler les cybercrimes grâce au Centre Antifraude qui est sous la direction du Ministère Public. Les techniciens en criminalistique sont affectés dans toutes les Brigades Départementales de Renseignements et d’Investigations Judiciaires (BDRIJ). Ces techniciens en collaboration avec les gendarmes doivent s’adapter à l’évolution rapide des dossiers de cybercriminalité et des délits informatiques. Si vos comptes bancaires ou vos cartes de crédit font l’objet d’un cybercrime, ou que vous faites l’objet d’une quelconque arnaque, alors n’hésitez pas à déposer une plainte en ligne à la BDRIJ et prenez soin de conserver le numéro du rapport pour référence ultérieure.
Adresses : brigadesdepartementales@gmail.com / unclcc-bdrij@outlook.fr
NB : Dès que vous les contactez, ils vous redirigeront vers les adresses professionnelles afin que les échanges soient sécurisés.

UNCLCC-BDRIJ a dit…

Selon un rapport du groupe américain de sécurité informatique publié en avril 2014 cité par l’AFP, la France, l’Allemagne, l’Angleterre et la Suisse ont été les pays les plus touchés par la cybercriminalité. Les cybercriminels tirent avantage des vulnérabilités liées aux logiciels, aux matériels et aux comportements humains en ligne. Ils cherchent, entre autres, à usurper les renseignements personnels et commerciaux en recourant à la fraude et à l’extorsion. Les cybercriminels qui ciblent les pays de l’Europe mènent leurs activités à l’échelle mondiale, souvent depuis des zones hors d’atteinte des organismes européens d’application de la loi. En phase de la Stratégie internationale de cybersécurité, le gouvernement français crée l’Unité Nationale de Coordination de la Lutte Contre la Cybercriminalité (UNCLCC). Cette unité a pour rôle d’assurer la coordination des enquêtes sur les dossiers de cybercriminalité en France, de collaborer avec des partenaires à l’échelle internationale surtout en Afrique. Elle permet également aux citoyens français et aux entreprises de signaler les cybercrimes grâce au Centre Antifraude qui est sous la direction du Ministère Public. Les techniciens en criminalistique sont affectés dans toutes les Brigades Départementales de Renseignements et d’Investigations Judiciaires (BDRIJ). Ces techniciens en collaboration avec les gendarmes doivent s’adapter à l’évolution rapide des dossiers de cybercriminalité et des délits informatiques. Si vos comptes bancaires ou vos cartes de crédit font l’objet d’un cybercrime, ou que vous faites l’objet d’une quelconque arnaque, alors n’hésitez pas à déposer une plainte en ligne à la BDRIJ et prenez soin de conserver le numéro du rapport pour référence ultérieure.
Adresses : brigadesdepartementales@gmail.com / unclcc-bdrij@outlook.fr
NB : Dès que vous les contactez, ils vous redirigeront vers les adresses professionnelles afin que les échanges soient sécurisés.

ASSOCIATIONS D'AIDES AUX VICTIMES D'ARNAQUE a dit…

La cellule de remboursement étranger demande à toute victime d'escroquerie, de fraude, et d’arnaque sur internet de bien vouloir prendre contact avec la direction des associations d'aides aux victimes d’arnaque sur internet afin de bénéficier d'un remboursement étranger grâce aux preuves en leurs possessions.

NB : Ils doivent prouver qu'ils ont été réellement victime d’une arnaque.
Emails: direction-associations-aides-victimes@europemail.com / direction-associations-aides-victimes@francemel.fr

Contact : 06 79 11 65 51