jeudi 31 mai 2007

Saleté de météo !

Rolland Garros est sous l'eau ! il est question de le rebaptiser " l' Atlantide" :-)

Humeur du soir

... excellente ! Je vais mieux et je viens d'écouter de fort beaux chants corses !

=====
Photos de la Corse © http://www.l-invitu.net/
Remerciements : L'invitu - U situ di i Casanova
=====
U lamentu di Ghjesù.
Traduction : Jean-Claude Casanova
Extrait de : "Passione", Olivi Music
=====
6 voix : Jean-Claude Acquaviva - José Filippi - Jean-Luc Geronimi - Paul Giensily - Jean Sicurani - Maxime Vuillamier.
=====
Créé en 1982, ce chant implore le pardon
et dit toute la douleur
de ceux qui veillent le Juste martyrisé...
=====

O toi qui dors dans ce sépulcre
Après avoir enduré coups et blessures !
Après d’atroces tourments
Tu as aussi perdu la vie.
Aujourd’hui tu reposes en paix
La souffrance te quitte.

Mais je suis dans un feu ardent
Je brûle et je gémis
Chacun peut m’entendre
Je sais les lamentations de mes disciples
Et d’une Mère éplorée.
Je crie vers l’Eternel,
Qu’il se souvienne de l'Innocent

Et c'est ainsi qu’avec un esprit féroce
Par tant de coups et une violence atroce
Cloué par les mains et les pieds
Ceux-là t’ont mis en croix.
O Dieu de tant de souffrances,
Fais que j’entende ta voix !

Aujourd’hui pour toujours
Tout semble prendre fin.
Tu es mort,
Maintenant le drame s'achève.
Désormais à Jérusalem
Tous se sont dispersés pleins de honte
Mortes la Foi et la Vie !

La tête dans les étoiles







En parcourant le site Ciel des Hommes http://www.cidehom.com/index.php , j'ai trouvé ces remarquables photos récentes de Titan .
Titan (S VI Titan) est le plus gros satellite de Saturne et le second satellite du système solaire après Ganymède, une des lunes de Jupiter. Son diamètre supérieur à celui de Mercure, Pluton, et la Lune, est assez proche de celui de Mars.
C'est remarquable , non ? Remarquable et si exaltant ! Pour la première fois , on touche presque du doigt la réalité de ces satellites !

Titan: photo 1
Credit: ESA, NASA, Descent Imager/Spectral Radiometer Team (LPL)

Cette vue en couleur de Titan est étonnamment familière, même s'il s'agit d'un paysage de la plus grande des lunes de Saturne. Cette scène a été prise par la sonde Huygens, de l'ESA, après une descente de 2 heures et demi à travers l'épaisse atmosphère d'azote mêlée de méthane. Baignant dans une étrange lumière orange au niveau du sol, les roches éparpillées pourraient bien être constituées d'eau et d'hydrocarbures gelés à une température inhospitalière de - 179° C. Le rocher plus clair en bas à gauche du centre de l'image mesure environ 15 cm et est situé à 85 cm de la sonde. Touchant le sol à la vitesse de 4,5 m/s, la sonde (ayant la forme d'une soucoupe) aurait pénétré de 15 cm dans la surface ayant la consistance du sable mouillé ou de l'argile. Les batteries d'Huygen sont maintenant vides, mais la sonde a transmis des données pendant plus de 90 minutes après l'atterrissage. L'étrange environnement chimique de Titan pourrait avoir des ressemblances avec celui de la planète Terre avant l'apparition de la vie.
traduction réalisée par : Laurent Laveder

Titan : photo 2
Crédit: Cassini Radar Mapper, JPL, ESA, NASA

Pourquoi certaines régions de Titan renvoient-elles très peu d’écho radar ? L’explication actuellement privilégiée est que ces régions seraient en fait parsemées de lacs remplis d’un hydrocarbure liquide, peut-être du méthane. L’image ci-dessus est une carte radar interprétée en fausses couleurs d’une région située au nord de Titan établie durant un survol de la lune couverte de nuages par la sonde spatiale Cassini en juillet dernier. Sur cette carte, qui couvre une distance d’environ 150 km de large, les zones sombres réfléchissent relativement peu l’onde radar. Des images comme celle-ci montrent que Titan est vraisemblablement le deuxième et dernier corps du système solaire à posséder des étendues liquides à sa surface. Des observations futures par Cassini lors de prochains survols étudieront plus avant cette hypothèse des lacs de méthane, en étudiant notamment la façon dont le vent relatif affecte l’aspect de ces régions.
traduction réalisée par : Didier Jamet

Titan : photo 3
Credit: ESA, NASA, Descent Imager/Spectral Radiometer Team (LPL)

Des pluies de méthane, des lacs s'évaporant, des rivières s'écoulant et des volcans crachant de la glace d'eau existent probablement sur Titan, une des lunes de Saturne, selon les analyses préliminaires des récentes images prises par l'atterrisseur Huygens. Un lit de rivière serpentant et se ramifiant est identifié par ses canaux sombres près du sommet de l'image ci-dessus, tandis qu'un lit de lac sombre est identifié dans le bas de l'image. Les lits de la rivière et du lac seraient asséchés au moment où la photo a été prise mais contenaient un liquide s'écoulant - probablement du méthane - dans un passé récent. La surface de Titan apparaît étrangement similaire à celle de la Terre même s'il y fait si froid que le méthane y coule et que l'eau y gèle en rochers de glace. Bien que la sonde Huygens ait maintenant perdu toute sa puissance, les images qu'elle a renvoyées seront sans doute étudiées pendant des dizaines d'années. Le vaisseau-mère Cassini doit continuer à tourner autour de Saturne et à renvoyer des images pendant plusieurs années encore.
traduction réalisée par : Laurent Laveder

Les lyonnais de Paris


Le site des Lyonnais de Paris :



Et même si vous n'êtes pas lyonnais , allez-y quand même ! Dites - avec culot - que vous venez de ma part ..et vous verrez la suite :-))

Envie d'écrire et des choses à dire?



Concours Littéraire PRIX DU COQUELICOT

Romans du terroir - Romans paysans - Prix Littéraire Annuel ouvert à tous et à toutes régions .(pas de frais d'inscription)

Le meilleur manuscrit narrant une histoire romancée mettant en valeur une région, son terroir, ses traditions (maximum 150 pages A4 recto (60 caractères par ligne et 40 lignes par page)) se verra récompenser par l'édition du livre en 2008.

L'histoire peut être imaginaire ou réelle, pourvue qu'elle retrace des descriptions de la vie rurale quotidienne des autrefois . La narration doit se faire à la 3ème personne du singulier.

Date limite de réception des manuscrits : début mars 2008

Envoi du règlement sur demande.


Pour un lopin de terre de Jean Vareillaud - Prix du Coquelicot 2007 - parution en octobre 2007
particulier :
par courrier :

Editions du Mot Passant

83 rue Magenta 69100 Villeurbanne

Tél-Fax : 04 37 43 02 69


contacts :Nathalie Roche : fondatrice et directrice éditoriale(nathalie.roche@motpassant.fr)

Pour envoyer un courriel à l'un des auteurs, tapez :prenom.nom@motpassant.fr
Pour les librairies :
Diffusion et Distribution niveau national par :De BoréeTél : 04 73 15 35 25Fax : 04 73 15 35 26

Les travaux d' Hercule au MoMA


















Je me demande comment le sculpteur parvient à travailler de si gigantesques masses ? On doit ressentir en même temps une telle impression de puissance et d'impuissance devant ces mastodontes de métal !


Rétrospective Serra, la plus monumentale exposition de sculpture du MoMA:


Les oeuvres immenses du sculpteur américain Richard Serra ont envahi le Musée d'art moderne de New York (MoMA), pour l'exposition de sculpture la plus monumentale que le musée n'ait jamais organisée.


Au 2e et au 6e étages en passant par le jardin, 27 pièces ont été installées pour cette rétrospective consacrée à 40 ans de travail de l'artiste, considéré comme un des plus grands sculpteurs contemporains, novateur tant par l'usage des matériaux que par l'interaction de ses oeuvres avec le public.


Le parcours commence par une série de sculptures des années 60 faites de plomb, de néons ou de caoutchouc, avant de laisser place à ses premières pièces en acier réalisées les deux décennies suivantes.Mais il faut le jardin pour accueillir ses réalisations des années 90, énormes bandeaux d'acier ondulants invitant le visiteur à entrer.

Trois oeuvres de 2006, tout aussi gigantesques, sont présentées au 2e étage du musée, dont la rénovation, achevée en 2004, visait notamment à le doter de locaux capables de recevoir les pièces massives de l'art contemporain. Là encore les sculptures sont presques supplantées par les espaces qu'elles créent et dans lequel le visiteur s'échappe.


"La forme apparaît indéterminée et imprévisible, avec une constante variation de sa surface", explique l'artiste californien de 67 ans, à propos de ses nouvelles pièces, fabriquées dans une fonderie allemande.


"Le 2e étage accueille plus de 500 tonnes de sculpture !", relève Jean-Paul Claverie, qui supervise les projets de mécenat pour LVMH, parrain de l'exposition.


Serra "allie dans son travail la complexité technique et la créativité, ce qui en fait un des artistes phares de notre époque", dit-il. "Devant ses pièces, la prouesse technique est immédiatement remplacée par l'émotion. On entre dans les sculptures, et chacun se construit son monde. Cela a presque un côté religieux".

On s'ouvre à l' Architecture


http://www.aroots.org/notebook/

Un site qui vous ouvre quelques portes vers l' Architecture ! N'hésitez pas à cliquer allègrement dans les colonnes de droite et de gauche puis à changer de catégorie : voir en haut de page !

Une seule critique : les articles ne sont pas récents .

Chaud,chaud..

Waouuuh ! Chaud , chaud ! Notre Don Johnson revenu de Miami Vice ..Souvenirs,souvenirs..

France24

Un nouveau journal en ligne :

http://www.france24.com/france24Public/fr/nouvelles/monde.html

et sur le web :

Nouveautés : Retrouvez FRANCE 24 en Anglais sur BSkyB sur le canal 517 ! Depuis le 1er Février 2007, retrouvez FRANCE 24 sur TPS sur le canal 46 en Français et le canal 350 en Anglais ! Depuis le 6 Février 2007, FRANCE 24 en anglais sur Noos (canal 59) et Numericable (canal 345) !
___________________________________________________________________________


FRANCE 24 dans plus de 90 pays

FRANCE 24 est diffusée en Europe, au Proche et Moyen Orient et en Afrique dans l'univers du numérique dans deux versions (français, anglais) ainsi qu'à New York et Washington DC. D'ici trois ans, la diffusion sera élargie à l'Asie / Pacifique, l'Amérique du Nord, et l'Amérique du Sud.
La couverture satellitaire en clair et les accords de référencement mis en place par FRANCE 24 avec les opérateurs commerciaux permettent la réception de la chaîne au sein de près de 75 millions de foyers dans plus de 90 pays.
Recevez FRANCE 24 en clair :FRANCE 24 est disponible sur Hot Bird, Astra, Nilesat, Arabsat et NSS7 Bande C. La réception se fait grâce à une parabole satellite et un simple décodeur numérique. Pour voir FRANCE 24, lancez une recherche de chaînes automatique ou paramétrez manuellement la nouvelle chaîne.

Pour trouver les paramètres de ces satellites, cliquez ici.

Recevez FRANCE 24 via votre bouquet satellite, câble ou ADSL :Retrouvez l'ensemble des offres diffusant FRANCE 24 dans votre région :

Europe Moyen Orient Afrique Amériques

En France, la chaîne est disponible en français et en anglais sur Canalsat, TPS (chaînes 46 en français et 350 en anglais à partir du 1er février), Noos et Numéricâble (en anglais à partir du 6 février sur les chaînes 59 pour Noos et 345 pour Numéricâble).
Pour plus d’informations, consultez la rubrique « Europe ».
____________________________________________________________________________

La liste des opérateurs reprenant FRANCE 24 est régulièrement mise à jour sur le site. Si vous souhaitez recevoir FRANCE 24 et que votre opérateur ne propose pas encore la chaîne, faites- le nous savoir et n’hésitez pas à contacter votre opérateur !
Si vous êtes un opérateur et souhaitez intégrer FRANCE 24 dans votre offre de programmes, contactez-nous directement !

Contact: distribution@france24.com

Décès d'un grand monsieur


Jean-Claude Brialy est mort .

Il faisait partie de nos vies , il était là , virevoltant , opposant son humour à toutes les critiques malsaines , défenseur ardent du théâtre et de ses amis comédiens , faisant son métier avec passion .

J'aimais sa dérision et sa gravité . Adieu Monsieur , vous nous manquerez !

Expo sur l'école lyonnaise de peinture



20 avril – 30 juillet 2007
Dans la cadre de la grande manifestation réunissant les institutions culturelles lyonnaises autour du thème L'Esprit d'un siècle, Lyon 1800-1914, le musée des Beaux-Arts présente une exposition consacrée à l’Ecole lyonnaise de peinture.
http://www.mba-lyon.fr/mba/


PRATIQUE :
Exposition : Le temps de la peinture : Lyon 1800 - 1914

Dates : 20 avril - 30 juillet 2007

Lieu : Musée des Beaux-arts de Lyon

Adresse : 20 place de terreaux, 69 001 Lyon

Fermetures : mardis et jours fériés

Ouvertures : tous les jours de 10h à 18h et le vendredi de 10h30 à 20h

Tarifs : 8 €, gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants de moins de 26 ans.

Renseignements : 04 72 10 17 40


J'aime la peinture et j'aime le musée des Beaux - Arts : 2 raisons de me ruer pour admirer cette exposition . Au début des années 2000 , je m'étais inscrite à l' Université Tous Ages de Lyon . C'était un système de conférences sur des sujets que j'avais choisis . Un de mes choix fut l'étude des peintres de l' Ecole Lyonnaise . J'avoue honteusement n'avoir assisté qu'à 2 conférences . Se faire aider d'un spécialiste pour décoder ces peintures ,c'est comme trouver la bonne clé pour la bonne serrure ! Le conférencier était - hélas - insupportable :sa voix me hérissait le poil et me gâchait le plaisir . Je me suis honteusement enfuie avant d'entrer à la 3è conférence :-))

Humeur du matin


... bonne humeur volontaire ! J'en ai assez d'être souffrante ! Je tente la méthode Coué ?

Soupir ! Je me sens déjà beaucoup mieux !:-)


Voici la formule complète d’Emile Coué :
« Dites-vous bien maintenant que toutes les paroles que je vais prononcer vont se fixer dans votre cerveau, s'y imprimer, s'y graver, s'y incruster, qu'il faut qu'elles y restent toujours fixées, imprimées, incrustées, et que, sans que vous le vouliez, sans que vous le sachiez, d'une façon tout à fait inconsciente de votre part, votre organisme et vous-même devrez y obéir.


Je vous dis d'abord que, tous les jours, trois fois par jour, le matin, à midi, le soir, à l'heure des repas, vous aurez faim, c'est-à-dire que vous éprouverez cette sensation agréable qui fait penser et dire : 'Oh ! que je mangerais donc avec plaisir !' Vous mangerez en effet avec plaisir et grand plaisir sans toutefois trop manger. Mais vous aurez soin de mastiquer longtemps vos aliments de façon à les transformer en une espèce de pâte molle que vous avalerez.


Dans ces conditions, vous digérerez bien et vous ne ressentirez, ni dans l'estomac, ni dans l'intestin, aucune gêne, aucun malaise, aucune douleur, de quelque nature que ce soit. L'assimilation se fera bien, et votre organisme profitera de tous vos aliments pour en faire du sang, du muscle, de la force, de l'énergie, de la vie, en un mot.


Puisque vous aurez bien digéré, la fonction intestinale s'accomplira normalement et tous les matins, en vous levant, vous éprouverez le besoin d'évacuer et, sans avoir jamais besoin d'employer aucun médicament, de recourir à un artifice quel qu'il soit, vous obtiendrez un résultat normal et satisfaisant.


De plus, toutes les nuits, à partir du moment où vous désirerez vous endormir jusqu'au moment où vous désirerez vous éveiller le lendemain matin, vous dormirez d'un sommeil profond, calme, tranquille, pendant lequel vous n'aurez pas de cauchemars, et au sortir duquel vous serez tout à fait bien portant, tout à fait dispos.


D'un autre côté, s'il vous arrive quelquefois d'être triste, d'être sombre, de vous faire de l'ennui, de broyer du noir, à partir de maintenant il n'en sera plus ainsi, et au lieu d'être triste, sombre, au lieu de vous faire du chagrin, de broyer du noir, vous serez gai, bien gai, gai sans raison, c'est possible, mais gai tout de même, comme il pouvait vous arriver d'être triste sans raison .
Je dirai plus : même si vous avez des raisons vraies, des raisons réelles de vous faire de l'ennui et du chagrin, vous ne vous en ferez pas.


S'il vous arrive parfois d'avoir des mouvements d'impatience ou de colère, ces mouvements, vous ne les aurez plus ; vous serez, au contraire, toujours patient, toujours maître de vous-même, et les choses qui vous ennuyaient, vous agaçaient, vous irritaient, vous laisseront dorénavant absolument indifférent et calme, très calme.


Si quelquefois vous êtes assailli, poursuivi, hanté par des idées mauvaises et malsaines pour vous, par des craintes, des frayeurs, des phobies, des tentations, des rancunes, j'entends que tout cela s'éloigne peu à peu des yeux de votre imagination et semble se fondre, se perdre comme dans un nuage lointain où tout doit finir par disparaître complètement. Comme un songe s'évanouit au réveil, ainsi disparaîtront toutes ces vaines images.


J'ajoute que tous vos organes fonctionnent bien ; le cœur bat normalement et la circulation du sang s'effectue comme elle doit s'effectuer ; les poumons fonctionnent bien ; l'estomac, l'intestin, le foie, la vésicule biliaire, les reins, la vessie, remplissent normalement leurs fonctions. Si l'un d'entre eux fonctionne actuellement d'une façon anormale, cette anomalie disparaît un peu chaque jour, de telle sorte que, dans un temps peu éloigné, elle aura disparu complètement, et cet organe aura repris sa fonction normale.


De plus, s'il existe quelques lésions dans l'un d'eux, ses lésions se cicatrisent de jour en jour, et elles seront rapidement guéries.
J'ajoute encore ceci, et c'est une chose extrêmement importante : si, jusqu'à présent, vous avez éprouvé vis-à-vis de vous-même une certaine défiance, je vous dis que cette défiance disparaît peu à peu pour faire place, au contraire, à de la confiance en vous-même, fondée sur cette force d'une puissance incalculable qui est en chacun de nous. Et cette confiance est une chose absolument indispensable à tout être humain.


Sans confiance en soi, on n'arrive jamais à rien, avec de la confiance en soi, on peut arriver à tout (dans le domaine des choses raisonnables, bien entendu). Vous prenez donc confiance en vous, et la confiance vous donne la certitude que vous êtes capable de faire non seulement bien, mais même très bien toutes les choses que vous désirez faire, à la condition qu'elles soient raisonnables, toutes les choses aussi qu'il est en votre devoir de faire.


Donc, lorsque vous désirerez faire quelque chose de raisonnable, lorsque vous aurez à faire une chose qu'il est de votre devoir de faire, pensez toujours que cette chose est facile. Que les mots : difficile, impossible, je ne peux pas ; c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de... disparaissent de votre vocabulaire, ils ne sont pas français. Ce qui est français, c'est : c'est facile et je peux.


Si vous considérez la chose comme facile, elle le devient pour vous alors qu'elle semblerait difficile aux autres, et cette chose, vous la faites vite, vous la faites bien, vous la faites aussi sans fatigue, parce que vous l'aurez faite sans effort. Tandis que si vous l'aviez considérée comme difficile ou impossible, elle le serait devenue pour vous, tout simplement parce que vous l'auriez considérée comme telle. (Ici Coué suggérait que le suggestionneur introduise les suggestions spécifiques du cas qu'il a à traiter.)


En somme, j'entends qu'à tous points de vue, tant au point de vue physique qu'au point de vue moral, vous jouissiez d'une excellente santé, d'une santé meilleure que celle dont vous avez pu jouir jusqu'à présent. Maintenant, je vais compter jusqu'à 'trois' et quand je dirai 'trois', vous ouvrirez les yeux et sortirez de l'état où vous êtes, et vous en sortirez bien tranquillement ; en en sortant, vous ne serez pas engourdi, pas fatigué le moins du monde, tout au contraire, vous vous sentirez fort, vigoureux, alerte, dispos, plein de vie ; de plus, vous serez gai, bien gai et bien portant sous tous rapports. Un, deux, trois. »


(Emile COUÉ, la Maîtrise de soi-même )

mercredi 30 mai 2007

Humeur du soir


... je suis embrumée !Mon cerveau est embrumé ! Mes idées sont embrumées ! En fait ,je suis une nappe de brouillard sur pattes ! :-)

Info

Je fais l'essai de vous faire partager ce genre d'information : je n'ai pas testé le site donc j'ignore s'il est intéressant !
"Vous connaissez tous les numéros surtaxés en 0800, 0820, etc... qui permettent de joindre votre banque, assurance, etc... Et bien chacun de ces numéros possède son équivalent en numéro de téléphone "normal", c'està dire non surtaxé. En plus pour ceux qui ont une livebox, freebox, etc , le numéro "normal" appelé est carrément gratuit !
Exemple : Le numéro de "direct assurance" surtaxé est 0820000666 et le numéro normal correspondant est 0146144400
Rendez-vous sur ce site : http://www.geonumbers.com/fr/search.php et entrez un numéro surtaxé puis cliquez sur "envoyer" et vous obtiendrez le Numéro normal."

Essayez et donnez-nous votre avis !

Faire pousser sa maison au lieu de la construire ?




Peut-être trouveras -tu ici des idées pour tes futures constructions , Palladio !:-)

Les Quotidiennes ( Tribune de Genève ) :
Maison verte - le nec plus ultra
de Beth Krasna

Faire pousser sa maison au lieu de se la construire... voici le défi posé par des chercheurs au MIT (Massachussetts Institute of Technology). L'architect Mitchell Joachim et quelques collègues ont créé le concept d'une maison totallement verte de deux étages avec recyclage de l'eau et efficience énergétique appelée "the Fab Tree Hab". La technique consiste à planter des arbres, puis à façonner les murs en tissant les branches sur un minimum de cinq ans, et peut durer 20 ans selon le climat. Un logiciel permet de guider la formation des murs et du plafond. Les murs intérieurs seraient fait d'argile, doublé d'un mélange d'argile et de paille pour l'isolation. Les fenêtres seraient en plastique à base de soya, capables de s'agrandir lentement avec la pousse de la structure. L'aspect de l'intérieur serait complètement conventionnel. Non seulement ces maisons seront respectueuses de l'environnement, mais en plus elles s'intégreront à l'ecosystème ambiant.

Plus d'infos en anglais ici :

http://web.mit.edu/giving/spectrum/spring07/green-design.htm

et beaucoup d'explications en français ici :

Toutes les explications sur http://topinambours.over-blog.com/archive-01-2007.html
et http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/05/15/4959623.html
et encore :

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3010

http://www.kirchersociety.org/blog/?p=197

Coup de gueule : CA SUFFIT !


Assez de ces pays qui justifient le massacre d'espèces protégées par de pseudos recherches scientifiques !! On trouve de la viande de baleine dans quelques restaurants japonais ! Ne plus en manger changera t'il la vie du citoyen japonais lambda ? Non ! Alors ça suffit ! Que les pays représentés à la CBI ,campent sur leurs positions et interdisons la chasse à la baleine pendant plusieurs décennies !
Chasser la baleine n'est plus une nécessité économique pour la survie alimentaire ,c'est une chasse de " confort" , conservée culturellement et sans raison ..Les baleines sont un maillon essentiel de l'équilibre des océans !


Le Japon réclame une dérogation pour chasser la baleine

A la réunion de Commission baleinière internationale, débutée lundi, le Japon a demandé que certaines de ses communautés puissent chasser le rorqual.


La 59e réunion de la Commission baleinière internationale (CBI), comme ses éditions précédentes, a débuté lundi à Anchorage (Alaska) par des débats houleux.
Le Japon a indiqué être prêt à ne pas pêcher cette année 50 baleines à bosse, une espèce protégée, dans le cadre de sa pêche "scientifique". En échange, Tokyo a demandé le droit pour certaines de ses communautés côtières de pêcher un nombre non déterminé de baleines de Minke, un petit rorqual.
La proposition nipponne a immédiatement été rejetée par une coalition de pays opposés à la pêche à la baleine regroupant l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Argentine, le Brésil, les Etats-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France (lire l'encadré ci-dessous). "Si nous ne voyons pas des progrès clairs et tangibles pendant cette réunion, mon gouvernement trouvera difficile de rester dans la CBI, a menacé Joji Morishita, le représentant du Japon à la CBI. Nous devrons revoir notre position."
La CBI, qui a décrété un moratoire sur la chasse commerciale à la baleine en 1986, fait néanmoins une exception pour certaines populations indigènes afin de leur permettre d'assurer leur subsistance. En bénéficient déjà certaines populations indigènes d'Alaska, de Russie, du Groenland et de St-Vincent et des Grenadines. Depuis vingt ans, le Japon demande que ce droit soit étendu à quatre de ses petites communautés côtières mais la CBI s'y refuse, affirmant qu'il s'agirait d'un quota commercial.


"Inutilement provocateur"
L'Australie a par ailleurs accusé mardi le Japon d'être "inutilement provocateur", en projetant de tuer 50 baleines à bosse lors de sa prochaine campagne annuelle en Antarctique. Ces cétacés migrent chaque année vers les eaux chaudes du Pacifique le long des côtes australiennes où s'est développée une activité touristique florissante d'observation.
"L'échelle des pêches scientifiques de baleines du Japon est bien évidemment très loin de ce que nécessiterait en réalité un programme de recherche", a déclaré Malcolm Turnbull, ministre australien de l'Environnement. Chaque campagne donne ainsi lieu à des affrontements entre baleiniers nippons et défenseurs de l'environnement (Greenpeace, Sea Sheperd). Le Fonds international pour les animaux estime que le Japon a tué plus de 6.800 baleines Minke, sous couvert de recherche scientifique.


Haro français sur "la chasse dite scientifique"
La France, par la voix des ministères des Affaires étrangères et de l'Ecologie, a indiqué qu'elle "apportera son soutien au renouvellement quinquennal des quotas de chasse aborigène de subsistance". Selon les autorités françaises, "ce type de chasse est légitime et obéit à une logique totalement différente de la chasse commerciale". En revanche, elles s'opposeront "comme les années précédentes, à l'ajout d'une autre catégorie de chasse côtière demandée par le Japon". Par ailleurs, "la France réitérera son opposition à la chasse dite scientifique pratiquée par certains pays comme le Japon alors qu'il est désormais reconnu que les recherches scientifiques peuvent être menées sur des baleines sans les tuer".


Ecoutez donc plutôt " chanter" les baleines ! C'est émouvant et magnifique ! C'est meilleur pour le moral qu'une grosse tranche de chair dans l'assiette !


Ce clip - sérieux sur le fond - est à prendre avec humour sur sa forme :-)

Pourquoi Saturne a t'elle des anneaux ?



http://www.lefigaro.fr/sciences/20070530.FIG000000008_pourquoi_saturne_a_t_elle_des_anneaux.html
Pourquoi Saturne a-t-elle des anneaux ? Nous pouvons répondre maintenant . Après avoir lu cet article , nous en savons plus mais la magie opère toujours . La féérie de ces anneaux stimule encore l'imaginaire malgré l'accumulation des connaissances !

Quand le XVIè et le XXIè siècles se téléscopent en musique et en images


Ridan - Ulysse
Une adaptation fort poètique de Jachim du Bellay !Quand un ex rappeur rencontre un auteur du XVIè siècle !
http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre23-page1.html#page
http://fr.wikipedia.org/wiki/Joachim_du_Bellay
Pour connaître Ridan : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ridan et http://www.ridan.com/

2 botanistes anglaises hors du commun






























Exploratrices Intrépides : Marianne North, Margaret Mee
Oeuvres des collections des Royal Botanic Gardens, Kew


A notre panthéon des femmes voyageuses aux yeux bien ouverts ­ : Ella Maillart, Anne-Marie Schwarzenbach, Anita Conti ­, nous avons le plaisir d'ajouter deux nouvelles figures : Margaret Mee et Marianne North. Celles-ci ont en commun d'être des artistes botaniques anglaises, d'avoir fréquenté des environnements plus ou moins hostiles d'où elles ont rapporté de jolis dessins, et d'être inconnues en France. Elles auraient pu le rester si Kristina Didouan, directrice des programmes de la Fondation Mona Bismarck, n'avait passé quelques années au Brésil.

«Eco-danseurs».

Là-bas, Kristina Didouan a découvert l'oeuvre de Margaret Ursula Mee (1909-1988), native du comté de Buckingham , qui a parcouru l'Amazonie pendant trente ans, rapportant des plantes, mais également 400 gouaches, 40 carnets de croquis, 15 carnets de voyage et l'envie de se battre contre la déforestation. Son oeuvre est fameuse au Brésil, où une fondation prolonge son oeuvre. Honneur suprême, une école de samba de Rio lui a consacré en 1996 un défilé avec 3 000 «éco-danseurs». Faisant d'une pierre deux coups, la Fondation Bismarck a choisi d'évoquer simultanément la figure de Marianne North (1830-1890), autre exploratrice britannique qui a sillonné la planète, de l'Inde au Canada et du Japon au Chili, toujours en quête de plantes, levant près d'un millier de dessins à l'huile.
Il n'y a guère, en ce bas monde, de vision plus rassérénante que celle d'une Anglaise attifée en aventurière, surprise à faire des croquis dans la jungle. C'est déjà une raison de visiter cette expo.


Intrépides (du latin intrepidus : «qui ne tremble pas»), Mee et North le furent : la première en fréquentant l'Amazonie tant d'années, la seconde en parcourant seule la planète en un temps où le chemin de fer était encore une nouveauté. L'une et l'autre ont commencé leur oeuvre à la quarantaine. Présenter leur travail a été rendu possible grâce aux collections des Royal Botanics Gardens de Kew (Londres). Pour Margaret Mee, ce fut simple : l'institution botanique britannique a tiré une exposition d'une cinquantaine de ses gouaches, déjà présentées aux Etats-Unis. C'est celle que la Fondation Mona Bismarck accueille, avec photos, carnets de croquis et présentation de son matériel.


Pour Marianne North, ce fut plus compliqué : en 1879, la riche exploratrice fit construire dans les jardins de Kew un pavillon pour y exposer son travail, avec consigne de ne rien déplacer ni prêter. Il faut donc prendre l'Eurostar pour aller admirer cette singulière galerie, riche de 832 peintures accrochées à touche-touche. Kew possède aussi une centaine d'oeuvres non exposées, surtout des paysages : ce sont elles qu'on peut voir à Paris.
Les dessins de Margaret Mee sont à la fois précis et poétiques. Brinsley Burbidge, directeur du St Croix Botanical Garden (aux îles Vierges) en dit : «Les scientifiques et les jardiniers aiment ses peintures comme ils aimeraient le portrait d'un vieil ami . » Ruth Stiff, commissaire de l'exposition pour les Royal Botanic Gardens de Kew, est plus circonstanciée : «Mee avait l'étonnant pouvoir de saisir la texture papyracée et l'enroulement distinctif d'une feuille, de décrire la façon dont les fleurs tombent en cascade le long des rayures de chaque côté de la nervure centrale d'une feuille.» L'artiste anglaise montre à quel point le dessin, même au XXe siècle, reste un vecteur plus puissant que la photographie pour faire vivre une fleur.


Valeur documentaire.

Le trait de Marianne North, née d'une famille aisée du Norfolk, est plus impressionniste. Sa série de paysages, réalisée sur tous les continents en dix ans (1871-1881), fait penser à Perec et à son personnage Bartlebooth dans la Vie, mode d'emploi (après dix ans d'initiation à l'aquarelle, le riche Bartlebooth parcourt le monde pendant vingt ans pour peindre 500 ports de mer, tableaux plus tard transformés en puzzles). C'est un travail moins scientifique que celui de Mee, mais avec une belle valeur documentaire. A la fin de sa vie, retirée dans un village des Cotswolds, Marianne North livrera dans ses mémoires cette parole d'experte : «Il n'y a pas de vie plus charmante qu'une vie dans la campagne anglaise.»

Informations Complémentaires : Entrée libre - Du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 - Mona Bismarck Foundation, 34 avenue de New York, 75016 Paris - Renseignements : 01.47.23.38.88Lieu : Mona Bismarck Foundation - ParisEn savoir plus sur le site : Mona Bismarck Foundation

Illustrations :

de haut en bas : Margaret Mee puis Marianne North

Le soleil des voix grecques

La richesse et la beauté de voix grecques..que demander de plus ?

ZEIMPEKIKO - MITROPANOS - ADAMADIDIS - BASIS (VAs)

Blog délirant

J'ai découvert un délicieux blog riche et varié :

http://www.obni.net/dotclear/index.php?toc/toc
Ayant travaillé de très nombreuses années sur la relation Image/Langue , j'ai particulièrement aimé les petits chapitres :

http://www.obni.net/MotGraphies/
et :

http://www.obni.net/Haikugraphies/index.html

Humeur du matin


... Corps et tête dissociés et pas au même rythme ! Mon moral a vingt ans et mon corps est centenaire ce matin ! Comment réconcilier et harmoniser les deux ? :-))

mardi 29 mai 2007

Tout simplement magnifique !


Libertango from "The Tango lesson "

La webradio des expatriés

http://www.couleurfrance.net/
Donner des nouvelles de la France aux 2 millions d'expatriés répartis dans le monde. Telle est la mission de la webradio couleurfrance.net, disponible sur la Toile depuis le 26 mars. A la tête de ce projet, Michel Garnier, ex-responsable d'antenne de RTL. "L'idée m'est venue en tenant compte de l'avis de mes amis expatriés, habitués à écouter les radios françaises sur le Net. Selon eux, jamais on n'y parle de leurs problèmes ! J'ai donc eu l'envie de créer une radio pratique et à leur écoute !"
En quelques semaines, M. Garnier a réussi à convaincre le ministère des affaires étrangères de lui fournir ses meilleurs spécialistes juridiques ou fiscaux pour assurer des rubriques pratiques à l'antenne. Chaque jour, la grille s'organise autour de trois heures de programmes "frais" multidiffusés, mais aussi des flashs d'infos présentés toutes les 30 minutes avec 80 % d'informations nationales. Tous se terminent par des infos régionales, qui sont autant de clins d'oeil aux Bretons ou autres Lyonnais qui auraient le mal du pays.
Depuis lundi 28 mai, la station s'emploie également à "sensibiliser" les Français dans le monde, surtout ceux qui vivent en Colombie, au sort d'Ingrid Betancourt. Toutes les deux heures, Couleurfrance diffuse ainsi un message rappelant le sort des otages en Colombie.
Au programme aussi, une météo internationale qui met l'accent sur différentes parties du monde en fonction des fuseaux horaires. La programmation musicale, largement composée de titres en français, tisse un autre lien avec les expatriés. "Nous avons aussi des rubriques culturelles qui évoquent par exemple des livres que l'on peut acheter sur le Net", précise M. Garnier, qui reconnaît que le succès de Couleurfrance dépasse les prévisions. "En soixante jours, nous avons atteint 80 000 connexions et 35 000 auditeurs".
L'une des raisons qui expliquent l'engouement autour de cette webradio est liée aux échéances électorales actuelles. "Nous avons été la seule radio à rediffuser le débat Royal-Sarkozy, en pleine nuit chez nous, pour permettre aux expatriés de le suivre en journée chez eux !, commente Michel Garnier. Le soir du deuxième tour de l'élection présidentielle, un dispositif spécial a permis de faire un tour du monde des bureaux de vote : Tokyo, Montréal, Varsovie, Athènes, Séoul... les Français du bout du monde ont pu apporter leurs témoignages." Ce soir-là, dans son studio de Boulogne-Billancourt, Couleurfrance avait invité deux des douze sénateurs élus par l'"Assemblée des Français de l'étranger", un collège de représentants créé en 2004 pour défendre les intérêts des expatriés.
Couleurfrance est en grande partie financée sur les deniers personnels de Michel Garnier et de son frère Philippe, producteur de films publicitaires pour la société Blue Marlyn. De gros annonceurs (Renault et Citroën) ont toutefois signé des contrats publicitaires avec la radio pour apparaître dans des bandeaux sur le site ou pour parrainer des chroniques. Une forme de récompense pour l'équipe de Couleurfrance, âgée d'à peine vingt-trois ans en moyenne et issue du Studio Ecole de France, un organisme qui forme aux métiers de la radio. "Ce partenariat permet aux meilleurs des élèves de seconde année de trouver là une véritable première activité", estime M. Garnier
Plus qu'un laboratoire, Couleurfrance souhaite s'imposer comme une radio de référence sur la Toile. "Nous ne sommes pas vraiment une "webradio", un terme selon moi réducteur, mais une radio à part entière", précise d'ailleurs Michel Garnier.
Pascal Hernandez

Etonnante et fascinante Dubaï


















Construit en 2005, le centre commercial Ibn Battuta (du nom d'un voyageur berbère qui parcourut le monde au XIVe siècle) est l'une des principales attractions du Moyen Orient. Cet espace impressionnant a pour ambition d'offrir aux visiteurs un tour du monde. En toute humilité...
Vous traverserez ou vous attarderez en Chine ,en Perse ,en Egypte , en Andalousie ,aux Indes , en Tunisie etc..
Vous y admirerez une jonque de 25m de long ,une réplique du bateau dans lequel Ibn Battuta traversa l'Océan Indien. A l'intérieur de la jonque, se trouve une animation en 3D créant un immense aquarium virtuel permettant au visiteur de découvrir la faune marine, du poisson clown au requin blanc.

Dernière attraction du centre commercial : un labyrinthe de miroirs, situé dans l'espace consacré à la Chine. Il s'agit d'une œuvre d'Adrian Fisher, spécialiste mondial du labyrinthe (plus de 400 labyrinthes dans 27 pays).

E-COEU-RANT !


Après avoir lu l'article qui suit , j'ai craché ma litanie de jurons , celle qui me défoule complètement..J'ai vraiment été tentée de l'écrire parce que j'étais trop choquée mais j'ai finalement reculé ! Je suis une trouillarde :-)


Même si la Chine n'a pas bâti sa réputation à l'export sur les produits alimentaires et pharmaceutiques, elle en écoule tout de même pour 30 milliards de dollars (22,3 milliards d'euros) par an à l'étranger. Les récents scandales concernant ce type de produits dont certains composants empoisonnés provenaient de la République populaire risquent en tout cas de renforcer la méfiance à l'égard du "made in China".

En 2006, peut-être une centaine de personnes seraient mortes au Panama après avoir ingéré du sirop contenant du glycol de diéthylène, un solvant industriel utilisé, entre autres, dans la fabrication d'antigel. Une usine chinoise de la province du Jiangsu qui prétendait produire de la glycérine aurait remplacé cet inoffensif sirop avec le poison afin de faire baisser ses coûts de production... Plus récemment, les autorités panaméennes et celles de la République dominicaine ont annoncé avoir trouvé des traces de ce même glycol de diéthylène dans 6 000 tubes de dentifrices fabriqués en Chine et vendus sous le nom de "Mr cool" et "Excel".


UNE LISTE ÉCOEURANTE
Le responsable de l'une des entreprises incriminées, Chen Yaozu, a reconnu qu'un tel solvant était utilisé mais a soutenu que, mélangé en petites quantités, il ne présentait aucun danger, les utilisateurs recrachant la pâte dentifrice. En outre, à ajouté M. Chen, le diéthylène n'est pas interdit en Chine.
Des agents du Bureau d'inspection de la sécurité pharmaceutique et alimentaire chinoise viennent de se rendre dans la province du Jiangsu pour mener une enquête.


Après une affaire de gluten de blé utilisé dans la composition de la nourriture pour animaux et qui a provoqué la mort de milliers de chats et de chiens aux Etats-Unis après avoir été mélangé avec de la mélamine, une dangereuse substance chimique, la situation s'est dégradée entre Pékin et la Food and drug administration (FDA) américaine, chargée de la sécurité alimentaire...
Outre-Atlantique, plusieurs journaux viennent par ailleurs de révéler que 257 produits "made in China" ont été saisis le mois dernier à l'arrivée aux Etats-Unis : sachets de pommes lyophilisées contenant un produit chimique cancérigène, poissons chats surgelés dans une substance mélangée avec des antibiotiques interdits, sardines et coquilles saint-jacques conservées dans des emballages infectés par une bactérie, champignons mélangés avec des pesticides, telle est l'écoeurante liste publiée par le Washington Post...

Après la révélation faite par les Panaméens, la FDA a interdit toute importation de dentifrices provenant de Chine.
Face à ce tapage médiatique, le gouvernement chinois s'efforce de dissiper les craintes et de faire taire les voix alarmistes. Une porte-parole du ministère des affaires étrangères, Jiang Yu, a rappelé que "la Chine attache une grande importance aux questions de sécurité alimentaire et est prête à travailler de concert avec la communauté internationale en la matière." De bonnes intentions qui ne seront sans doute pas suffisantes pour redresser l'image du pays en matière d'exportation de produits alimentaires.
Bruno Philip ( le monde )


Une seule solution pour l'instant : boycotter les produits alimentaires chinois en attendant des accords entre la Chine et le reste du monde !

"l'homme qui plantait des arbres" de J.Giono

Plus tôt dans la matinée , en évoquant la correspondance de Jean Giono , je me rappelais avoir relu " l'homme qui plantait des arbres" ,il y a 2 ou 3 ans .
J'ai eu le grand bonheur de trouver ces vidéos sur Daily motion :


court-métrage magique ......."L'Homme qui plantait des arbres"

Narrateur Philippe Noiret sur un conte phylosophique de Jean Giono .

Qu'ils reposent en Paix ....

L'Homme qui plantait des arbres est une nouvelle de Jean Giono pour « aimer à planter des arbres » selon les termes de l'auteur.

Il y raconte la vie d'un homme en Provence, qui redonne vie à une terre aride en y semant des glands de chêne.

L'auteur a volontairement mis le texte dans le domaine public à sa création, et a été traduit dans de nombreuses langues.

Cela a inspiré plusieurs replantations de forêt, notamment, en Provence (France), et au Canada.

Jean Giono, écrivain et cinéaste, a grandi en Provence, et en décrit les différentes facettes dont la population, les paysages et la vie. Son rapport avec l'environnement, son passé, sa participation en tant qu'appellé durant la Première Guerre mondiale, ainsi que l'exode rural dont il a été témoin dans la Provence, l'on conduit à cette œuvre, et à d'autres œuvres humanistes et écologistes.

Adapté en film d'animation par Frédéric Back, texte narré par Philippe Noiret, pour Radio-Canada. Ce film reçu de nombreux prix, notamment l'Oscar 1987 du meilleur film d'animation.

Un livre illustré par Frédéric Back, où l'on retrouve les peintures de son film, a également été édité par Gaillimard Lacombe pour Les Entreprises Radio-Canada.

Il existe également un double DVD contenant des entretiens avec Jean Giono, Frédéric Back.

Frédéric Back, inspiré par ce film, a replanté une forêt au Canada, qu'il a dédié à Jean Giono.

Séléctions et prix décernés au film :

1987 :

Séléction au Festival de Cannes, catégorie courts métrages.
Avril :
Plaque de finaliste au International Emmy Awards à News-York, États-Unis d'Amérique
Juin :
Grand Prix ex aequo avec « Un monde pourri » (film bulgare) au Festival international du cinéma d'animation à Annecy.
Prix du public d'Annecy et Prix attribué par Canal+.
Grand Prix du Festival, 6e Festival international du film sur l'environnement et la nature à Royan, France.
Juillet :
Premier prix, catégorie « meilleur film d'animation » et Prix du meilleur film, au Los Angeles Animation Celebration.
2e Prix meilleur film pour enfants et jeunesse, 7e Festival international du film d'Odense, Danemark.
Août :
Grand Prix au Festival international d'animation à Hiroshima, Japon
Septembre :
Mention spéciale, Prix Ëcologie au Prix Italia, Italie.
Novembre :
Prix Hugo d'Argent au 23e Festival international du film de Chicago, États-Unis.
Grand Prix du court métrage « Épi d'or » à la Semaine internationale de cinéma de Valladolid, Espagne
Prix Télébec, meilleur court métrage au 6e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue, Québec, Canada

Lettres de Giono


Un livre à savourer avec gourmandise à l'entrée de l'été :

Giono, sa page blanche :

C’est une histoire d’amour, une des plus belles qui soient, une des plus secrètes aussi, et qui jette un éclairage nouveau sur un écrivain majeur du XXe siècle.
S’il est de notoriété publique que Picasso eut sa Dora Maar et Rodin sa Camille Claudel, on ignore que Giono se consuma pour une muse, à qui il doit sa seconde et flamboyante époque, qu’il inaugure en 1940 et nous vaudra « Le Hussard sur le toit », « Pour saluer Melville » et bien d’autres titres, jusqu’à l’ultime, où l’aimée incarne l’Absente de « L’Iris de Suse ». Car absente, Blanche Meyer le fut toujours officiellement, comme la Consuelo de Saint-Exupéry, l’une comme l’autre absorbées par l’ombre que projetaient sur elles ces hommes de grande amplitude. Mais reprenons l’histoire à son début : dans les années 30, Blanche Meyer, femme du notaire de Manosque, s’ennuie dans sa grande maison de la place du Terreau. Au lieu de bovaryser, elle va se distraire à Paris. Plus tard, à Manosque, elle rencontre un jeune auteur qui a déjà quelques romans derrière lui. Longues promenades dans la montagne. Effleurements. Elle est belle, intrépide, mais prude. Elle résistera longtemps à Giono, marié à Elise, fou de Blanche, mais peu entreprenant. Amours platoniques et clandestines jusqu’à ce qu’elle lui cède, à Vence, le 20 juin 1939. L’oeuvre de l’écrivain bascule alors dans une manière stendhalienne, où tous ses personnages féminins auront désormais les traits de Blanche, ses yeux verts et « son visage en fer de lance ». Absente dans la vie de Giono, elle est omniprésente dans ses romans. Annick Stevenson conduit son enquête avec une habileté et une empathie confondantes, s’appuyant avec à-propos sur un manuscrit inédit de Blanche qui dit tout. Les milliers de lettres que l’écrivain lui envoya pendant trente-cinq ans auraient pu faire écho à ces confidences. Le pas de deux, enfin, des amants posthumement réunis. Elles sont hélas enfermées à l’université de Yale. Interdites de diffusion par la succession Giono.
« Blanche Meyer et Jean Giono », d’Annick Stevenson (Actes Sud, 249 p.).
Gérard Pussey, le 21 Mai 2007


Et plus encore sur le site auquel j'ai emprunté l'image:

Déco et stickers


J'avoue avoir cédé à l'appel des sirènes ! J'ai acheté un immense coquelicot que je trouve personnellement très beau :-)
Ce que le mode d'emploi omet de dire c'est que les stickers de grande taille sont à manipuler avec d'infinies précautions ! La tige de plus de 2 m de haut n'a pas posé de problème mais la fleur , ça oui ! Une fois ôtée la pellicule auto-collante au dos , je me suis retrouvée collée à ma fleur , emberlificotée dans ses pétales géants ... tel un insecte sur un tortillon de papier tue-mouches ... Donc méfiance , prudence et demandez de l'aide ! :-)

Le sticker est star !
Après s’être fait une place de choix dans le street art, supplantant le tag dans le coeur des graffeurs, il s’invite dans nos intérieurs.
Plus facile que la peinture, le sticker est devenu la caution déco glam’ et branchée des murs blancs de nos salons.Qui ? Une flopée d’artistes et de collectifs spécialistes du sticker d’intérieur : Domestic, Exquise Esquisse, Artisticker, Fleur de Kookyse, Grain de beauté75, Gérard Pairé, Tag and Wall. Leurs noms ne vous disent peut-être rien, mais leurs créations fleurissent déjà dans moult intérieurs...Pourquoi ? Parce qu’on en veut ! Il y en a vraiment pour tous les goûts : feuillages champêtres, dessins humoristiques ou érotiques, noir et blanc ou flashy, sobres ou bling-bling, figuratifs ou abstraits… On en sort avec la terrible envie de « sticker » son appart du sol au plafond !Quand ? Jusqu’au 23 juin, du mardi au samedi, de 13 h à 19 h. Et une ouverture exceptionnelle, le dimanche 17 juin, à l’occasion des Designer’s Days, de 12 h à 18 h.Où ? « Stickers, désirs de murs », aux Ateliers de Paris, 30, rue du Faubourg-Saint-Antoine, Paris-12e. Tél. : 0144738350.

Lauren Bastide, le 21 Mai 2007

SOS Enfants Disparus

http://www.sosenfantsdisparus.fr/
Parce que le réseau d' Internet doit aussi servir pour la bonne cause !

Humeur du matin


... presque optimiste ! Je vous mentirais en affirmant être capable de grimper le Kilimandjaro ce matin mais de toute façon , qui me le demande ? :-)

Ma montagne à escalader sera d'arriver à bout de tout ce que je me suis fixée aujourd'hui !

lundi 28 mai 2007

Humeur du soir


... forme en dents de scie toute la journée donc j'adopte la méthode Coué ! Je VEUX aller mieux donc j'irai mieux !

En attendant , la Reine Mère va se coucher ! Le rideau tombe !

Allons voir ailleurs si....

http://aflit.arts.uwa.edu.au/FEMEChome.html
WELCOME AKWABA BIENVENUE KARIBU
dans l'univers des Belles-Lettres africaines
L'AFRIQUE ECRITE AU FEMININ


http://www.africultures.com/index.asp
Le site et la revue de référence des cultures africaines


http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/
île en île : un site pour valoriser les ressources informatives et culturelles du monde insulaire francophone

Luminaires oeuvres d'art

Ils sont incroyables , lunaires ,solaires , étonnants , féeriques ! Ils nous rendent une âme d'enfant avec leur apparente légèreté , leurs transparences , leurs couleurs de bonbons..





Ces luminaires-là ressemblent à des méduses, des chutes d'eau, des plantes carnivores... Ces objets étranges qui laissent apparaître à travers une peau translucide un réseau sophistiqué de veinures (le tout fabriqué en verre) naviguent entre le réel et l'onirisme, le monde vivant et la sculpture.



Rassemblés en une collection appelée Soma (qui signifie "corps" en grec et "devenir aveugle" en hébreu), ces luminaires sont signés Ayala Serfaty. Cette designer israélienne qui, en 1994, a fondé avec son mari Albi, à Tel-Aviv, le studio Aqua Créations (lieu d'expérimentation, de développement et de conception), ne cesse d'explorer le monde organique et végétal pour en restituer au plus près l'apparence et la texture.



Fruits de recherches mêlant artisanat, production industrielle et technologique, les luminaires de cette collection ont fait l'objet d'un livre, Soma, The Beauty of the Moon Through Clouds (éd. Lorenzelli Arte, 2007, 98 p.), qui éclaire, à travers de nombreuses photographies, le travail de cette créatrice. ( le monde)
Sur Internet : http://www.aquagallery.com/.

Souvenirs..délicieux..


Le groupe Cock Robin , à Berlin ,il y a une vingtaine d'années .J'ai fait volontairement le choix de ce morceau sur scène , dans la chaleur et la sueur ..Il m'a semblé y gagner en vivacité par rapport au clip impeccable et froid ! question de goût :-)

S'aimer



"Perdre son temps avec soi-même est aussi une manière de s'aimer."

(Lettre ouverte au diable, p.106 Éd. Albin Michel 1972)

Robert Escarpit


Alors depuis 3 jours , je m'aime ! :-)

Se restaurer au Musée


Un article intéressant sur la restauration dans les Musées français ! Les bons restaurants s'y installent , permettant d'allier plaisirs de l'esprit et bonne chère :-)


Je n'ai pu résister au fait de vous présenter le simplissime salon de thé du Musée des Beaux-Arts de lyon . Je regrette sincèrement qu'il n'offre qu'un maigre choix de plats mais l'immense tableau de Duffy au mur ainsi que la grande terrasse donnant sur le cloître font oublier la minceur de leur Carte !:-))

Jim Dine et Aldo Crommelinck à la BNF




C'est en lisant l'article suivant que j'ai découvert les 2 artistes cités : Jim Dine et Aldo Crommelinck . Je suis ravie d'élargir mes connaissances comme me le permet ce blog , mais j'ai conscience du puits sans fond de mon inculture :-)

Vous savez sans doute que la reproduction sur des blogs ,d'oeuvres d'artistes vivants ,est interdite .Je me hasarde donc à le faire ici !
Arts.

A l'occasion d'une expo à la BNF, l'Américain rend hommage à son complice Aldo Crommelynck, grand maître de l'imprimerie.
Jim Dine : Aldo et moi : Expo à la Bibliothèque nationale de France, 58, rue de Richelieu, 75 002. Jusqu'au 17 juin. Rens. : 01 53 79 81 12.

Né en 1935 à Cincinnati, Ohio, souvent assimilé au pop art américain, Jim Dine est peintre, sculpteur, photographe et graveur. Il a toujours abondamment pratiqué cette dernière discipline, avec plus de 2 000 estampes à son actif à ce jour, dont bon nombre réalisées à Paris. Depuis 1976, Jim Dine travaille en effet régulièrement avec l'un des plus grands maîtres imprimeurs, Aldo Crommelynck. D'où le titre de l'actuelle exposition Jim Dine : Aldo et moi, qui présente une cinquantaine d'oeuvres et à l'occasion de laquelle l'artiste fait don à la Bibliothèque nationale de France de 126 planches gravées.



Qu'est-ce qui vous a conduit à autant pratiquer la gravure ?
Le plaisir, tout simplement. J'aime graver, je suis un fou de ça. Où que je sois, c'est une activité quotidienne. Généralement, je grave le matin et je peins l'après-midi. J'ai pratiqué cette discipline toute ma vie, depuis tout jeune, avec toutes les techniques possibles, aussi bien la pomme de terre que le bois. Comme j'ai toujours eu beaucoup de facilité à visualiser une image à l'envers, puisqu'en gravure il faut travailler comme dans un miroir, je me sens très à l'aise avec cette méthode de travail.



Vous abordez avec elle les mêmes sujets qu'en peinture.
Tout simplement parce que j'ai quelques thèmes de prédilection [le coeur, la robe de chambre, ndlr] que je décline volontairement dans différentes techniques. Lorsque je choisis un nouveau thème, ce n'est jamais à cause d'un médium, mais car il me permet de faire quelque chose que je n'ai pas encore fait auparavant.



Qu'est-ce que la gravure vous apporte de plus que la peinture ?
Pour moi, il n'y a pas de différence, j'accorde la même importance aux deux disciplines. Il se passe simplement qu'à certains moments, j'éprouve le besoin de graver ; à d'autres, celui de peindre ou de photographier, ou de sculpter, ou d'écrire... Le papier est un matériau que je trouve très approprié pour certaines images ; depuis le temps que je le fréquente, aussi bien pour dessiner que pour graver d'ailleurs, j'ai un grand vocabulaire dans cette langue qui me permet vraiment de faire ce dont j'ai envie. De plus, ce qui est très important en gravure, c'est la collaboration avec l'imprimeur.



D'où le titre de l'exposition...
Cela fait trente-cinq ans que je travaille à Paris avec Aldo Crommelynck. C'est un homme extraordinaire. Au Japon, il serait déclaré trésor national. En France, il est simplement un maître imprimeur. Même si j'avais déjà fait beaucoup de gravures, il m'a montré d'autres aspects, m'a ouvert d'autres voies, car c'est quelqu'un qui a élevé le papier à un autre niveau. A côté de lui, j'étais un peu primitif, tellement son approche est raffinée. Il peut tout faire avec ses doigts et se situe bien au-dessus des autres imprimeurs. Pour tout ce qui relève des techniques avec l'acide, l'eau-forte et l'aquatinte ­ sa spécialité ­ c'est un magicien.



Pourquoi cet important don à la BNF ?
Parce qu'Aldo Crommelynck m'a fait le cadeau de la France. Travailler avec lui m'a permis de comprendre ce pays, sans que je parle pour autant la langue, et de le regarder au quotidien en prenant mon vélo, depuis ces nombreuses années que je viens ici. En plus, sans Aldo, je n'aurais évidemment pas fait toutes ces gravures. Ce don est une façon de mettre en valeur son expertise et tout le travail qu'il a effectué. Non seulement avec moi, puisque la gravure est vraiment un travail en commun, mais aussi avec Picasso, Braque, Hockney, Jasper Johns... J'ai envie que son nom soit dans les journaux, car Aldo est mon héros.
Je vous invite à lire aussi la remarquable page :

Ma Palme d'or à..




.. Diane Kruger , la maitresse de cérémonie ! Blondissime , chiquissime , souriantissime , très à l'aise , parfaite diction , simplicité et gentillesse : un bonheur !

Roches et minéraux











Une remarquable page sur les roches et les minéraux ! Cliquez où vous mènent vos envies : tout est intéressant ! La nature crée des somptuosités ..il suffit de ralentir le pas et d'accepter de regarder ..