samedi 5 janvier 2008

A méditer

« Pour faire un républicain, il faut prendre l'être humain si petit et si humble qu'il soit et lui donner l'idée qu'il faut penser par lui-même, qu'il ne doit ni foi ni obéissance à personne, que c'est à lui de chercher la vérité et non pas à la recevoir toute faite. Croire, c"est ce qu'il y a de plus facile, et penser, ce qu'il y a de plus difficile au monde ! il ne s'agit de rien moins que de faire un être libre »
Quelques phrases, prononcées en 1903 par le radical Ferdinand Buisson (1841-1932), qui fut directeur de l'enseignement primaire, président de la Ligue des droits de l'homme et lauréat, en 1926, du prix Nobel de la paix.

1 commentaire:

Jean-Marc a dit…

J'ai toujours été impressionné par la prétention infinie du discours '(franco)-républicain'.
Certes, rien de tel que penser!!! :-)
Mais bon sang, que ça fait du bien de croire!