dimanche 6 avril 2008

Si triste, si désolant !

Un incendie violent a ravagé une grande partie du manège militaire de Québec (80% serait détruit selon La Presse Canadienne). Ce bâtiment, construit en 1885, était un chef-d'œuvre d'architecture. Il abritait aussi un musée, le Musée des Voltigeurs, qui rassemblait de nombreux objets historiques en rapport avec la guerre. Beaucoup ont été perdus, une tragédie pour la mémoire québécoise, surtout à quelques mois des fêtes du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec.
Les flammes se sont déclarées vendredi en soirée, peu après 21 h 30, au Manège militaire situé au coeur de la Vieille Capitale, sur la Grande Allée. Le feu a rapidement endommagé la majeure partie de l'imposant immeuble, dont la toiture s'est d'abord écroulée


Mon coeur se serre à chaque bâtiment détruit par une catastrophe naturelle, accidentelle ou provoquée. C'est un peu de notre patrimoine commun qui s'efface.

1 commentaire:

nicole a dit…

Au Québec, on peut compter sur les doigts de nos mains les châteaux, les domaines historiques. Ce n'est vraiment pas comme en France. D'ailleurs, 1885 c'est jeune pour vous. La majorité des gens sont très tristes mais il y a les jeunes en arrière qui disent: on va le reconstruire c'est tout. Ils ne peuvent pas comprendre la perte d'un toit vert magnifique en cuivre, le plus vieux toit tout en bois au Canada.