samedi 5 avril 2008

Humeur du matin


...mitigée ! Je suis angoissée en ce moment : ma plus jeune fille passe son dernier concours ce matin. Elle a bossé très dur mais ils sont si nombreux à se présenter ! Mon fils lutte pour récupérer la mobilité de sa main cassée . Il est impératif que tout se remette en place car son employeur s'impatiente. Mon aînée a décidé de changer d'employeur pour gagner plus. Et oui, Mr S. , elle travaille beaucoup pour gagner peu !

Etre parent, c'est s'inquièter chaque jour.
Un vieux dicton dit : " parent un jour, parent toujours "

2 commentaires:

Anonyme a dit…

et quand les enfants se multiplient, il y a les petits enfants qui viennent s'y ajouter!
petits enfants: petits soucis
grands enfants: grands soucis!
ça ne s'arrête jamais!
ceci dit bonnes vacances!
mimi

nicole a dit…

Comme c'est vrai... Tu as la force en toi de fermer la porte aux inquiétudes. Tu te dois de te protéger. Nous sommes remplis de vibrations et pour ne pas développer de maladie, il faut travailler à fermer nos portes d'inquiétudes envers nos enfants. C'est un travail difficile mais réalisable. Visualise une porte, place tes inquiétudes à l'intérieur et verbalise sincèrement: je laisse toutes mes inquiétudes derrière cette porte et ferme bien la porte très fort. Tu peux aussi écrire tes inquiétudes et brûler ton papier par la suite. Ça aide à évacuer nos douleurs et à s'en libérer. Je fais cela quotidiennement et ça marche bien. Bisous Nicole