samedi 5 avril 2008

Délicatesse et poésie des découpages de Peter Callesen



1 commentaire:

nicole a dit…

Comme c'est beau, de toute beauté !