jeudi 10 avril 2008

Alors ça !


Ma soeur s'est levée ce matin avec un abcès dentaire. Mais pas de dentiste à l'horizon !

Un seul dentiste pour tout le coin et un dentiste souvent contraint de fermer boutique. Il a des quotas à ne pas dépasser et dès lors qu'il les atteint, il est contraint de fermer boutique. Le second dentiste a pris sa retraite il y a quelques années et n'a pas été remplacé. L'unique dentiste ne prend déjà plus de nouveaux clients .

Que faire contre ce manque de soignants ?

La Touraine n'est pourtant pas un coin reculé d' Afrique centrale !

Et quel est le crétin qui a instauré ces quotas à ne pas dépasser ? Je lui décerne volontiers le pompon d'or du con de l'année !

1 commentaire:

nicole a dit…

Ici les dentistes ont des cliniques privées. Ils font beaucoup d'argent. Il y en a beaucoup de cliniques dentaires et pas de quotas. Si ta soeur a un abcès, elle aura besoin d'antibiotiques, même un médecin généraliste pourrait lui en prescrire (à défaut de dentistes) . Par la suite, il est certain que le dentiste devra traiter sa dent. Quand je pense que dans la ville de Québec,il doit y avoir environ 300 dentistes minimum...Un à chaque coin de rue ou presque (J'exagère mais si peu).

Un abcès dans une maison du moyen-âge, est-ce que ça fait moins mal ??? (farce stupide de fin de journée !) bisous