jeudi 6 mars 2008

Humeur du matin


...franchement, j'en sais rien encore ! Jetée au bas du lit par une vessie capricieuse, je suis abrutie de fatigue.

La question existentielle: est-ce que je reste debout ou vais-je céder aux sirènes cachées sous mes draps ?

Je me rends sur mon lieu de travail ce matin, pour une discussion qui risque d'être difficile. Mon patron ne m'a pas donné signe de vie depuis trois semaines et ne répond à aucun de mes appels. Je vais donc aller demander des explications. Dois-je sortir armée ? :-)
Additif de 12h20 : j'ai plus d'travail ! Fin !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ah ! et comme ça sans te prevenir ...un peu cavalier non ?
allez tu finira bien par retrouver un job tu es quelqu'un de battant et pleine d'imagination
courage
jackie

nicole a dit…

Il doit vivre des moments difficiles. Il y a sûrement une raison.